16 juillet 2011

La tomette cachée

J'ai délaissé le blog pendant presque un mois, avec pour raison principale, notre déménagement. Nous sommes partis de Paris 9ème pour rejoindre Saint Denis, ses pavés, sa basilique... Un déménagement plus long que prévu... mais ça y est, on y est, on est bien.

Dans notre nouvel appartement, on a de la chance d'avoir de la tomette dans toutes les pièces. De la tomette bien cachée puisque les anciennes générations de propriétaires ont décidé de mettre successivement de la peinture (ou cire) rouge, de la moquette (et du coup de la colle à moquette), puis de décoller la moquette (mais sans enlever la colle) et d'en remettre (et re-de la colle à moquette)... Du coup, nous qui aimerions mettre à jour les tomettes, ça nous donne du boulot :)

Après avoir demandé conseil pour savoir comment récupérer nos tomettes à 3 vendeurs différents de Leroy Merlin plus un autre de Castorama et écumé divers sites internet remplis de conseils en tout genre, nous sommes arrivés à la conclusion que personne n'a LA solution ! Bref on va se débrouiller tout seul, au feeling comme on dit et on verra bien le résultat.

Mission 1 : Enlever les couches de colles à moquette

Pour cela, nous avons testé 2 produits différents : un dissolvant de colle à moquette et des cristaux de soude. Le premier produit nous a été recommandé par un vendeur LM (mais vivement déconseillé par un autre du même magasin car comme il dit "ça pourrait tacher la tomette, c'est n'importe quoi d'avoir mis de la colle à moquette sur des tomettes !") et le deuxième par des sites internet.

Résultat : les 2 fonctionnent, le dissolvant est plus rapide mais aussi plus agressif (si on en met beaucoup, il dissoud même la peinture rouge) du coup on essaye de ne pas trop en mettre pour ne pas imbiber les tomettes. En plus il sent fort et semble assez nocif à respirer. Les cristaux de soude sont également efficaces même si cela prend plus de temps. L'odeur est beaucoup moins génante et comme ils sont resommandé pour plein d'autres choses du ménage (vaisselle, lessive...), il semble moins dangereux. Voici l'illustration en photos :

Au début voila à quoi ça ressemble, beaucoup de colle blanche et quelques bouts marrons qui ne sont pas les tomettes mais l'autre couche de colle.

P1020734

Au bout d'une heure de frottage et de grattage à l'aide de cristaux de soude, on obtient ça :

P1020735

Et encore une heure plus tard, on a réussi à dégager une dizaine de tomettes !

P1020736

Vous voyez que sur la plupart, il reste la fameuse peinture rouge qui doit dater du début du 20ième siècle. Pour l'enlever, je vais acheter un décapant spécifique pour cire à tomette. Résultats à suivre bientot...

Posté par Carobricole à 23:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur La tomette cachée

    Aie aie aie, que de boulot... Bon courage en effet!

    Posté par morganebzh, 20 juillet 2011 à 08:41
  • coucou, j"ai un grattegratte vert on arrive pour le décapage.......

    Posté par val, 19 août 2011 à 00:07
  • chapeau

    bravo vous avez bien bossé ,c'est drolement mieux!

    Posté par maman, 15 octobre 2011 à 19:05
Poster un commentaire